Google+ Lo de Dada Poésie illustrée

dimanche 12 janvier 2014




Pedro Ruan Gutierrez du lourd en peu scato mai qui sent bon 
librement traduit par Lo : 

Merde alors


Une personne normale laisse sécher sa merde.

Et si vous oubliez !!! 

Une personne normale oublie toute la merde de sa vie.
 

Ceux qui l'ont jetée et ceux qui l'ont déféquée . 

Laissez apparaître les sédiments de merde 

qui après un certain temps ne sentent plus. 

Mais un artiste sait transformer la matière première 

la merde devient alors matériau de construction

Utilisons les étrons pour faire des sculptures, des peintures,

des chansons, des romans, des poèmes,

 des histoires courtes

Et ici bas tout sentira frais à nouveau !


Pedro Ruan Guttierez librement traduit et interprété par Lo
Copyright 2014

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire